mercredi 24 mai 2017

Voilà l'été !

Le soleil est de retour ! Chic !
On a plus envie d'aller à la plage qu'au boulot. Les vacances se font désirer...
Pour être prête, en prévision des soirées un peu fraîches, j'ai cousu des écharpes tour de cou 100 % coton. J'adore. Je voulais tester.


Nath : « J'adore aussi, je te donne l'autorisation de tester pour moi. »
Virginie : « Moi aussi, moi aussi ! »
Mathilde : « Moi aussi, j'en veux un ! »
Et de une, et de deux, et de trois (filles) ! Le compte est bon. Au boulot !

J'ai trouvé le tuto (gratuit) sur Dawanda : Coudre un foulard tube avec 6 fat quartersFat quarters ? Google traduction me répond : quartiers généraux !! Heuuu, y'a sûrement une erreur. Ce n'est pas vraiment cela que je cherche. Et côté couture, ça donne quoi ? Ce sont des pièces de tissu déjà découpées (45 x 55 cm), pour le patchwork. Les tissus sont combinés pour être assortis, ils offrent des motifs multiples. Ce qui rend la chose compliquée, en effet, le plus difficile est de choisir les tissus !

Les coupons ici, mesurent 40 x 60 cm.


En moins de deux heures, ce foulard tube est simple à réaliser.
Qu'on le nomme snood, col écharpe, écharpe tube, il se porte toujours de la même manière : enroulé en deux tours autour du cou.


Quelques coutures plus tard, voici les premiers réalisés. D'autres vont suivre...
C'est un joli accessoire, très mode. Cadeau idéal pour votre maman ( d'ailleurs, c'est bientôt sa fête !), vos filles, vos frangines, les copines.
Allez zou, au placard, les écharpes trop chaudes !




Vous pouvez encore participer au concours, si le cœur vous en dit. Il reste de la place, si j'ose m'exprimer ainsi !
Hummm, les gaufres au chocolat, c'est si bon !
 Bisous, à dimanche pour le tirage au sort.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 10 mai 2017

Quoi ? Encore un sac !

Vous avez de la chance, je n'ai QUE trois filles !!


Voici le sac de Virginie. Elle n'est pas fan du tissu vélos, et préfère la toile enduite de mon grand cabasComme il me restait un morceau (44 cm de hauteur), je l'ai transformé en un joli cabas et sa pochette assortie.



Pour confectionner ce cabas, j'ai eu besoin de 2,80 m de sangle de 3 cm de large.


La réalisation

Je vous donne seulement les dimensions dont vous avez besoin.
J'ai coupé, dans le tissu enduit, deux rectangles 44 x 40 cm, que j'ai assemblés. Sur ce rectangle, 44 x 78 cm, j'ai appliqué la sangle (selon le schéma du sac de Nath) à 7 cm des côtés. J'ai stoppé mes coutures à 2 cm de l'ouverture du sac, pour prévoir l'ourlet avec la doublure.

J'ai positionné la doublure (de 44 x 78 cm) sur le corps du sac, envers contre envers. Il faut bien rabattre les poignées pour ne pas les prendre dans la piqûre. Pour la suite, il vous suffit de suivre l'étape 4 de la confection du tote bag pour Mathilde.


La pochette


Fournitures :

2 rectangles de 22 x 17 cm,
1 fermeture éclair de 20 cm,
1 pied pour fermeture à glissière pour la MAC.



Pas à pas :

1. Placer la fermeture éclair, côté envers sur la  table. Poser ensuite le tissu enduit, envers vers soi, et aligner son bord sur celui de la fermeture.

2. Épingler le plus près possible de la fermeture.


Attention au sens du tissu ! Le sommet du tissu sera le sommet de la pochette !

3. Piquer le long de la fermeture à glissière, en suivant les épingles.



4. Faire la même chose pour l'autre côté.  Il est possible d'ajouter une surpiqûre.



5. Ouvrir la fermeture aux trois quarts, pour retourner la pochette quand les côtés seront piqués. Retourner la pochette, sur l'envers.

6. Piquer les trois côtés de la pochette à 1 cm du bord. Attention à la fermeture, l'aiguille peut se casser !



7. Couper les angles du tissu et les extrémités de la fermeture.




8. Retourner doucement la pochette (d'où l'utilité d'ouvrir la fermeture auparavant !)


Et voilà ! Du coup j'ai utilisé tout le reste du coupon, c'est ma production du 1er Mai... On dit bien : « Fais ce qu'il te plaît ! »

Tout simple mais pratique, et la petite pochette sera utile pour ranger crème solaire, maquillage... Le sac de Virginie pour cet été sera home made.



Photos à l'extérieur, sous un soleil timide, entre deux averses... vous m'auriez vu courir !!
Bisettes !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 3 mai 2017

Grand sac cabas, l'indispensable compagnon


J'en rêvais, je l'ai fait !
Je l'avais repéré dans ce livre Tout un sac de Solange Deloison, Editions Hachette pratique.


Les étapes parfaitement ciblées des pas-à-pas vous permettent d'assembler les sacs sans difficulté. Il faisait partie de ma to do listComme ma MAC était de sortie pour le cabas de Nath et que j'avais en stock, un morceau de tissu enduit qui me plaisait beaucoup... (Les Tissus du Chien Vert

Le tissu coton à enduction acrylique est idéal pour fabriquer des accessoires. Il a un toucher d'aspect textile, bénéficie d'un traitement anti-tâche et d'un effet déperlant. Il se lave en machine à 30°, si besoin, sans essorage. Il est léger, souple, esthétique et robuste.

J'ai craqué sur ce motif tableau noir, avec des recettes et dessins d'enfants à la craie blanche. Un reste de  coupon au rayon déstockage d'un magasin de tissus : la belle aubaine !


Je l'adore pour son côté pratique, on ne craint pas de le salir !
Il est très grand, sert de fourre-tout. Son beau volume peut accueillir serviettes de plage, pelles et seaux, chapeaux de paille, le goûter et un bouquin !


Une fois fini, il a les dimensions suivantes : hauteur : 39cm, longueur : 52cm, côté : 25cm.


Entièrement doublé, les poignées sont réalisées avec de la sangle.
Un carton, solide, recouvert de tissu est posé au fond du cabas, pour assurer un fond plat.


Pour éviter de perforer la toile enduite  avec des épingles avant la piqûre définitive, j'ai utilisé des mini-épingles à linge pour assurer le bâti.


Il n'attend plus qu'on le remplisse ...
Voilà, je suis prête pour le bord de la piscine ou le bord de mer cet été !! Et vous ?


Bisettes, à bientôt.
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 1 mai 2017

Un brin de gourmandise, qui sent le muguet !


Elles ne sont pas jolies nos clochettes du jardin ?
Elles diffusent un agréable parfum très frais et portent chance, ce sont les clochettes du bonheur.
« Il ne faut pas avoir peur du bonheur, c'est seulement un bon moment à passer. » - Romain Gary.

Voili, voilou ! Nous vous avons préparé une jolie surprise !
Pour fêter l'anniversaire du blog, nous organisons un concours pour vous faire gagner une petite création, faite maisonLa gagnante se verra offrir des Petites Gourmandises à Croquer : une paire de boucles d'oreilles gaufres en cœur, arrosées d'un coulis au chocolat et surmontées de petites fraises.
Ouvrez grand votre bouche de gourmande ! Hummm, le chocolat, c'est si bon !
Aucun regret, aucune culpabilité, c'est 100% allégé ...


Pour participer, il vous faut remplir le formulaire à la fin de cet article.
Vous avez jusqu'au Samedi 27 Mai inclus pour jouer et le résultat sera annoncé sur cette même page le Dimanche 28 Mai.

N'attendez plus...  Bonne chance !
Et vous pourrez bientôt vous lécher les babines !

Nous vous souhaitons un max de chance pour toute l'année.
Bisous.



Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 26 avril 2017

Pour les beaux jours, un cabas d'été

Nath me l'avait dit, elle aussi aime beaucoup ce tissu et le tote bag cousu pour MathildeNi une, ni deux, en un après-midi, j'ai confectionné ce cabas, à porter sur l'épaule.



Pimpant et actuel, on peut l'emporter partout, en voyage, en shopping...
J'ai adapté les mesures du patron donné en fonction du motif Vélos et rajouté une doublure.



La fabrication n'est pas si compliquée. Le plaisir de faire soi-même est sans doute aussi important que le plaisir de porter l'objet réalisé.


Vous aurez besoin de :

Cotonnade épaisse 76 x 45 cm ou 2 rectangles 39 x 45 cm comme ici,
Tissu 76 x 45 cm pour la doublure,
Tissu 20 x 25 cm pour la poche intérieure,
Sangle 2,80 cm de 3,5 cm de large,
Mètre de couturière,
Ciseaux, épingles, etc.
MAC.


Le corps du sac

1. Si vous avez un tissu à motifs, reconstituez un rectangle de 76 x 45 cm.
2. Faites une couture à 1 cm des bords, pour le fond du sac.
3. Ensuite, on réalise les poignées. Approchez légèrement les extrémités de la sangle sur une flamme, pour éviter l'effilochage. Disposez la sangle sur l'endroit du tissu.

Patron tiré du magazine Mr Bricolage n° 84, pour un cabas en toile cirée.

4. Épinglez bien à plat, à 13 cm de part et d'autre des côtés du tissu. Les deux extrémités doivent se rejoindre sur le fond du cabas, au milieu. Piquez en vous arrêtant à 2 cm de l'ouverture du sac.



5. Consolidez la couture des anses à la machine, sur l'endroit du tissu : faites une piqûre en carré, puis deux diagonales.




Confectionner un sac, c'est souvent en faire deux : le sac lui-même et sa doublure, cousue dans un autre tissu.


La doublure du sac



1. Commencez par réaliser et coudre la poche, comme expliqué ici.
2. Posez maintenant votre doublure sur le tissu du cabas, endroit contre endroit, poignées tournées vers l'intérieur. Maintenez avec des épingles, puis piquez le périmètre des deux rectangles, en laissant une ouverture au fond du sac.
3. Crantez les angles. Retournez et repassez.
4.  Fermez l'ouverture à petits points cachés, puis pliez en deux pour former le cabas et faites une piqûre sur les deux côtés.


N'attendez plus ! Retroussez vos manches !
N'hésitez pas à changer les couleurs, les tissus, en fonction de vos goûts et de vos vêtements.


Le sac reste un accessoire incontournable et comme il me reste encore pas mal de tissu, je vais sans doute en coudre d'autres.



Si ça vous a plu, n'hésitez pas à partager !

A la semaine prochaine, pour une nouvelle création : un grAaAnnnd sac cabas en tissu enduit pour nappe.
Bisous.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 19 avril 2017

Rox, en baguenaude

On le rencontre souvent par hasard, au détour d'un chemin. Il est facilement reconnaissable : épaisse fourrure rousse à brun foncé, gorge claire, museau fin et grandes oreilles pointues, longue queue touffue terminée en toupet blanc.

Source : magazine L'ami des jardins et de la maison, n°1071, octobre 2016

J'aime beaucoup cette photo, repérée dans un magazine : un renard qui s'adonne au mulotage et bondit lestement sur sa proie, le dos rond.

Au salon Créativa de Nantes, j'ai craqué (tout comme Mathilde) sur le coussin Renard de chez H & E TissusCe kit comprend les explications et le patron en taille réelle. Pour coudre ce coussin, on utilise la méthode de l'appliqué : les oreilles, les sourcils et les joues sont découpés, thermocollés, puis cousus sur un second tissu.


C'est la première fois que j'utilise du Vliesofix : c'est une toile thermocollante double face utile pour tous les travaux créatifs. Composée d'un voile de colle (face rugueuse) et d'un papier protecteur (face lisse), elle permet au motif de ne pas bouger pendant la couture. Elle se révèle très utile pour fixer des appliqués en tissu sur les ouvrages. On la transfère rapidement à l'aide d'un fer à repasser, très chaud. Puis, on peut coudre à la main ou à la machine.

Pour la gorge blanche, j'ai utilisé un reste de tissu tout doux, avec une face poilue.
Attention : joue droite, joue gauche ! Pensez à inverser, à découper les appliqués en miroir.


Utilisation du Vliesofix

Etape 1: Reporter le motif sur la face lisse (papier protecteur mat) à l'aide d'un crayon de papier.
Découper le vliesoflix autour du motif, à quelques millimètres.
Poser la partie rugueuse et brillante (colle) sur l'envers du tissu.
Repasser 10 secondes seulement avec un fer très chaud (coton), et sans vapeur.
Découper proprement le motif SUR le trait.


Etape 2 :  Retirer le papier protecteur sur l'envers de l'appliqué, cela révélera la seconde face collante.
Poser le motif thermocollé à l'emplacement souhaité, envers du motif contre l'endroit du tissu.
Repasser avec le fer très chaud, à nouveau. Voilà, l'appliqué est en place.


Etape 3 : Terminer avec un point zigzag petit et serré, un point droit ou bourdon. Ahhhhh ! Le point bourdon ! Trouver la bonne longueur de point, la bonne largeur, la tension du fil d'aiguille... Recommencer encore et encore. J'y ai passé un... certain temps, un temps incertain. De quoi avoir le bourdon. Hi, hi !
Petite précision : le point doit mordre entièrement sur l'appliqué.
Note à moi-même : peut mieux faire.
Comme le souligne Goethe : « Quoi que vous rêviez d'entreprendre, commencez-le. L'audace a du génie, du pouvoir et de la magie. »








Allez savoir pourquoi, coudre ce coussin me fait penser à un petit renard, célèbre...


Deux bons copains, extrait de Rox et Rouky, Walt Disney Animation Studios, 1981.
Et de deux justement ! Rox a rencontré une ravissante demoiselle renard, Vixy. En espérant qu'ils deviennent les meilleurs amis de Lenny et Wendy.








On se retrouve la semaine prochaine. Bisous.
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...