mercredi 20 septembre 2017

Prêts à voler !

Suite à notre séjour sur la corniche Vendéenne, j'ai confectionné un sac spécial pour cerf-voliste : un sac de rangement et de transport pour cerfs-volants. Autrement dit : un kitebag.



J'ai eu beau fouiller sur la toile, je n'ai pas déniché de tutoriel, alors... je l'ai imaginé. Il a des défauts, tout plein, tout plein, mais il plaît à mes deux cerfs-volistes en herbe, alors, c'est bien le principal.


Matériel

Tissu touquet, impressions de nature, création France,
du biais assorti,
du molleton,
un cordon,
un bouton-pression,
des coquillages,
la MAC.


Le pas à pas

Le corps du sac

1. Découper deux grands rectangles de tissu, 79 x 32cm, A et B.
2. Découper un autre rectangle, plus petit, pour faire les deux compartiments, 54 x 32cm, C.
3. Poser et coudre le biais sur un des petits côtés du tissu C.


4. Poser C sur A, envers sur endroit. Assembler sur trois côtés.


5. Pour réaliser les deux fourreaux, piquer deux coutures parallèles, au centre du rectangle C, sur toute la longueur.



La poignée de portage

Elle est doublée de molleton.
1. Couper une pièce de tissu, 17 x 29cm, D.
2. Découper également un morceau de molleton, de mêmes dimensions.


3. Poser le tissu à l'envers, sur votre plan de travail, mettre le molleton par-dessus.
4. Plier en deux, le tissu D étant à l'intérieur.


5. Coudre sur la longueur, laisser les extrémités ouvertes pour retourner votre ouvrage.
6. Mettre sur l'endroit. Ramener la couture au centre et piquer trois coutures parallèles.


7. Poser du biais aux extrémités.


Assemblage

1. Plier le grand rectangle B en son milieu, sur la longueur, envers contre envers. 
2. Poser et épingler la poignée, en son centre et à 4 centimètres de la pliure.
3. Fixer et coudre la poignée en place.



4. Confectionner deux boucles à l'aide du cordon.


5. Poser A sur B, endroit contre endroit. Épingler et insérer les deux boucles sur un des grands côtés.
6. Piquer le contour en laissant une ouverture de 10 centimètres pour le retournement.
7. Mettre sur l'endroit et fermer l'ouverture à points glissés.
8. Coudre deux coquillages en guise de boutons et un bouton pression pour fermer le rabat.



Ce sac peut contenir deux cerfs-volants, il en assure le confort et la sécurité. La poignée rembourrée, au centre, permet de porter le kitebag à la main. Le rabat permet de sécuriser le contenu des compartiments et offre une protection contre le sable. Le tout est fermé par les attaches, autour des coquillages.




Vendredi, c'est l'automne. Les matinées sont fraîches et brumeuses, le soleil s'est fait la malle. Et les cerfs-volants ne volent plus !

Bonne semaine, à mercredi prochain.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 13 septembre 2017

Départ pluvieux, voyage heureux !

Ohé matelots, venez prendre vos quartiers avec nous !
Pour quelques jours, nous avons posé nos valises avec nos deux moussaillons, à Sion sur l'océan. Entre deux marées, la côte Vendéenne est un terrain de jeux formidable : le vent, les vagues, la houle, le sable, la pêche à pied, les coquillages, les oiseaux... C'était les grandes marées pendant deux jours (coef. 101.102) : mer agitée avec de nombreux moutons, houle autour de 1 mètre, vent de 3 à 5 Beauforts.


Avant de partir sur la plage, mieux vaut repérer les horaires de la marée montante (le flot) et de la marée descendante (le jusant) pour éviter de se faire piéger par la mer, dans les criques.


Il y a deux hautes mers et deux basses mers par jour. La mer met environ 6 heures et 12 minutes pour monter ou descendre, et ce 4 fois, en 24 heures et 50 minutes. Pas facile à comprendre pour nos deux matelots !

Vu le vent, l'idéal aurait été de fabriquer un cerf-volant, mais par manque de temps et de matériel, nous en avons acheté un : Flash Mcqueen !


Hélas, au montage, Papi le casse ! On tente une réparation de fortune, mais, par sécurité, on court en chercher un autre : ce sera une mouette.


 Finalement, Flash Mcqueen vole ! Levez les yeux, le bolide vole à tout vent (1,15m d'envergure) ! Pas si compliqué, quand on prend un modèle simple pour les débutants que nous sommes. Nous avons réussi à faire décoller notre trésor.




Et on se prend à rêver en grand... d'un magnifique ballet aérien. Oui, bon, ce sera pour une autre fois... En tout cas, il décolle au moindre vent, et la corde (monofil) étant très longue, il peut monter haut dans le ciel. Si nous en avions fabriqué un, aurions nous eu autant de succès ?

Pour la mouette, ce fut plus compliqué. Elle a de la peine à prendre son envol. Quel triste sire, cet oiseau !
L'assemblage est simple, juste deux tubes à enfiler pour les ailes. L'air entre par un évent et gonfle le cerf-volant pour lui donner sa forme (1,50m d'envergure). Notre mouette rieuse est censée voler par brise légère. Cela n'a pas fait rire Lenny et Wendy... Seul Papi a réussi. La ficelle, reliée à une poignée ronde, n'est peut-être pas assez longue...



C'est si bon d'être dehors...



C'était l'épisode Lenny et Wendy, ou la découverte de la plage et du vent.
Bisous et bonne fin de semaine.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 6 septembre 2017

Besace étoilée

Voici une petite publication pour vous souhaiter une excellente semaine et vous montrer une petite cousette née sous ma MAC.
Wendy, pour ses vacances à la maison, a emporté dans ses valises un jeu électronique. Un petit sac besace serait bien utile pour le transporter. Aussitôt dit, aussitôt fait !




Matériel

Deux coupons tissu,
Des rubans,
Un gros bouton,
Du molleton.

Je vous dévoile mon petit tuto illustré pour créer un petit sac à bandoulière.
Devant le choix de tissus proposé, la demoiselle hésite ! Pas facile ! Humm, humm...


La marche à suivre :

1. Couper deux morceaux de tissu 25 x 44cm.
2. Couper un morceau de molleton aux mêmes dimensions.


3. Superposer les tissus, endroit contre endroit, ajouter le molleton par-dessus l'ensemble.


4. Piquer à la MAC les trois épaisseurs, sur trois côtés.
5. Retourner l'ouvrage sur l'endroit. Fermer les côtés pour former le corps de la besace.


6. Côté rabat, insérer les rubans de décoration et celui de fermeture. maintenir à l'aide d'épingles.
Piquer à la machine en prenant soin de coudre toutes les épaisseurs.
 7. Couper une pièce de tissu pour réaliser une bandoulière, 16 x 95cm. Couper également une pièce de molleton.
8. Superposer les deux pièces, plier en deux, tissu endroit contre endroit, et coudre tout le long. Retourner l'ouvrage et ramener la piqûre au centre de la bandoulière.
9. Ajouter deux coutures parallèles pour rigidifier le tout.


10. Fixer la bandoulière à l'arrière du sac et coudre le bouton.



Voilà, c'est un mini- sac improvisé, tout simple à réaliser !! Avec un petit rabat personnalisé, c'est encore plus joli !
Terminé, il mesure 23 x 18cm, rabat fermé.
Et là, tadammmm ! Miss Wendy est fière de vous le présenter.


Pendant notre petit séjour sur la côte, j'ai trimballé mon grand sac cabas sur la plage des Bussoleries, à St-Hilaire-de-Riez ! Il a bien joué son rôle :  goûters, boissons, crème solaire, cerfs-volants, serviettes, appareil photos, lunettes de soleil, pochette pour les coquillages, etc. Sa taille est I-DE-A-LE. Il n'attendait plus qu'on le remplisse... Au moins, ça c'est fait.
Et encore, il restait de la place !


« La fraîcheur de la vie a un goût de bonheur... Profitez pleinement et intensément de chaque instant présent. » Auteur inconnu.

J'ai confectionné également une housse pour transporter les cerfs-volants, je vous montre ça bientôt

A bientôt.
Bisous salés..
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...