mercredi 4 mai 2016

Trésors de mercerie

Pour la couture, j'ai plein de petites fournitures éparpillées dans une corbeille. Tout est mélangé, les fils s'emmêlent... Pas terrible ! Pourtant, j'ai une jolie boîte à couture, fabriquée dans l'atelier de Fanchon.

   
Je la trouve très belle, romantique à souhait. Mais je ne l'utilise pas, je la trouve trop profonde. C'est trop bête !

Il lui manque un plateau astucieux avec des compartiments pour ranger bobines, canettes, dé, paire de ciseaux et tout le petit matériel de couture.
Mais ça , c'était avant !







Le moment de recycler mes cartons de calendrier est arrivé.
Les compartiments intérieurs sont confectionnés aux dimensions des objets à ranger : bobines de fil, ciseaux, etc. C'est tout de même plus agréable d'avoir du beau matériel pour pratiquer la couture!
C'est qui qui saute partout en chantant ? C'est Bibi !


Nathalie a fabriqué, elle aussi, cette boîte chez Fanchon.
J'en ai fabriqué deux autres sur le même modèle pour Virginie et Mathilde.







Allez, zou, tant qu'on y est, casiers à compartiments pour tout le monde !!
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, n'est-ce pas ?
Le tuto du plateau, ce sera pour une prochaine fois.

Je vous souhaite une belle et douce semaine.

A bientôt


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 27 avril 2016

Vivement l'été !

Hello tout le monde

 Je vous propose un petit tour par ici pour vous montrer ma production en cousettes.
J'en ai marre de cette grisaille, de cette pluie... JE VEUX DU SOLEIL !!
L'été me manque, la chaleur, les jours qui allongent...
Et dire qu'il faut attendre encore un peu. C'est loonnnng d'attendre.

J'ai cousu des petites robes pour les poupées de Wendy : elles sont prêtes pour le beau temps ! Des robes à bretelles, réversibles, selon l'humeur du jour.





Munie de bandes auto-agrippantes au dos, elles sont  faciles à ouvrir pour une petite maman.


Une robe Poetic flower (à partir d'un vêtement d'enfant), une autre My teddy et une autre enfin Fraises des bois.

J'ai réalisé cette dernière à 22h30 un vendredi soir, veille de départ en vacances. C'est dire si elle est simple à faire. Vu l'heure tardive, pas le temps de chercher un second tissu assorti, donc tissu "fraises" endroit et... endroit !




Hé ho ? Monsieur le soleil ! Tu reviens quand ?


N'oubliez pas de repasser et d'ouvrir les coutures, de cranter les courbes et de biseauter les angles avant de retourner sur l'endroit.

A essayer sans plus tarder.
A vos fils, à vos aiguilles, cousez !



Bonne semaine et à bientôt :) !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 20 avril 2016

Lexique - Cartonnage

Le vocabulaire utilisé en cartonnage est un véritable jargon. Il est propre à cette activité, généralement inconnu du profane. Quand j'ai débuté le cartonnage, ne pas connaître tous les termes a été une réelle difficulté : buller, remborder, pincer en oreille de souris, etc...
J'ai donc fait des recherches dans les livres spécialisés et sur internet.

Ma petite liste n'est pas exhaustive, bien sûr ! Elle n'a pas d'autre prétention que de vous aider si vous débutez en cartonnage.


Araser : Couper à ras.

Biseauter : Évider l'épaisseur du carton en biseau à 45° de façon à assurer un montage d'angle aigu.

Buller : Effectuer la propreté extérieure d'un volume en collant un bristol sur chacune des faces pour les rendre lisses et propres avant l'habillage. Neutraliser les épaisseurs dues au kraft.

Cartonnette : Carton léger 0,7 à 1 mm d'épaisseur. Du carton alimentaire (boîte de céréales, etc) peut faire l'affaire.

Charnière : Partie en tissu qui fixe le couvercle sur l'objet.

Consolider : Coller le long des arêtes d'un volume des bandes de kraft ou de bande-cache.

Équerrage : Vérification à l'aide d'une équerre des traits de coupe pour que les cartons soient coupés à angle droit.

Évider : Pour le travail des angles, enlever les sur-épaisseurs pour qu'il n'y ait pas plus de deux épaisseurs de papier ou tissu l'une sur l'autre.

Fenêtre : Ouverture effectuée à l'intérieur d'un carton ou d'un bristol.

Habille: Coller le bristol sur l'envers du papier ou tissu en laissant un rembord (voir ce mot) tout autour.

Habiller à vif : Ne pas rabattre, couper net tout autour du carton.

Inciser: Tracer un coup de cutter sur une ligne pour entailler le carton, puis plier pour assurer le montage en volume. Cette incision se fait à mi-carton, il ne doit pas être coupé sur toute son épaisseur.

Krafter : Coller des bandes de kraft gommé sur toutes les arêtes afin de construire votre boîte.

Macule : Pour garder propre votre plan de travail et éviter les taches de colle. Un magazine se révèle très pratique d'utilisation comme "macule", on tourne les pages à chaque encollage.

Marge : Papier ou tissu dépassant autour du carton ou bristol.

Maroufler : Passer un chiffon pour bien faire adhérer et pour chasser les bulles d'air et les plis éventuels.

Molletonnage : Habillage d'une couche de mousse ou de molleton entre le carton et le tissu.

Montage en tour de base : Construction de la boîte en collant les côtés contre les tranches du fond de la boîte.

Papier kraft : Bande de papier gommé que l'on encolle pour assembler les volumes ou assurer fixation et solidité. Toujours encoller le côté brillant. S'applique à l'extérieur comme à l'intérieur des volumes.

Pincer en oreille de souris : Pincer le papier ou le tissu dans les angles et couper le petit triangle excédentaire en posant les ciseaux à plat sur le carton.

Plioir : Petit outil en plastique ou en os, utilisé pour lisser et marquer les plis. Peut être remplacé par un vieux stylo qui n'écrit plus ou le manche plat d'un couvert de table.

Queue d'hirondelle : Découper en forme de y à l'intérieur d'une fenêtre effectuée en incisant à partir des angles.

Rembord : Surplus d'habillage, papier ou tissu dépassant autour du carton, qui sera collé sur l'envers.

Remborder : Encoller le rembord et rabattre celui-ci sur le carton. On dit aussi fermer tout autourSupprime les bords "à vif".

Skivertex :  Papier plastifié imitant l'aspect du cuir. C'est un matériau très résistant, souple et facile d'utilisation.


Première étape : choisir son modèle et il y en a beaucoup !
Si vous avez besoin d'inspiration, rendez-vous sur internet. Vous trouverez de nombreuses réalisations.

Côté vidéos, je vous conseille le site de Dominique AugagneurElle vous enseigne le montage de boîte, l'habillage des angles et le montage de la charnière.
Elle a également écrit plusieurs livres sur le sujet.

Je vous souhaite une très bonne semaine et vous dis à bientôt.
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...