mercredi 26 avril 2017

Pour les beaux jours, un cabas d'été

Nath me l'avait dit, elle aussi aime beaucoup ce tissu et le tote bag cousu pour MathildeNi une, ni deux, en un après-midi, j'ai confectionné ce cabas, à porter sur l'épaule.



Pimpant et actuel, on peut l'emporter partout, en voyage, en shopping...
J'ai adapté les mesures du patron donné en fonction du motif Vélos et rajouté une doublure.



La fabrication n'est pas si compliquée. Le plaisir de faire soi-même est sans doute aussi important que le plaisir de porter l'objet réalisé.


Vous aurez besoin de :

Cotonnade épaisse 76 x 45 cm ou 2 rectangles 39 x 45 cm comme ici,
Tissu 76 x 45 cm pour la doublure,
Tissu 20 x 25 cm pour la poche intérieure,
Sangle 2,80 cm de 3,5 cm de large,
Mètre de couturière,
Ciseaux, épingles, etc.
MAC.


Le corps du sac

1. Si vous avez un tissu à motifs, reconstituez un rectangle de 76 x 45 cm.
2. Faites une couture à 1 cm des bords, pour le fond du sac.
3. Ensuite, on réalise les poignées. Approchez légèrement les extrémités de la sangle sur une flamme, pour éviter l'effilochage. Disposez la sangle sur l'endroit du tissu.

Patron tiré du magazine Mr Bricolage n° 84, pour un cabas en toile cirée.

4. Épinglez bien à plat, à 13 cm de part et d'autre des côtés du tissu. Les deux extrémités doivent se rejoindre sur le fond du cabas, au milieu. Piquez en vous arrêtant à 2 cm de l'ouverture du sac.



5. Consolidez la couture des anses à la machine, sur l'endroit du tissu : faites une piqûre en carré, puis deux diagonales.




Confectionner un sac, c'est souvent en faire deux : le sac lui-même et sa doublure, cousue dans un autre tissu.


La doublure du sac



1. Commencez par réaliser et coudre la poche, comme expliqué ici.
2. Posez maintenant votre doublure sur le tissu du cabas, endroit contre endroit, poignées tournées vers l'intérieur. Maintenez avec des épingles, puis piquez le périmètre des deux rectangles, en laissant une ouverture au fond du sac.
3. Crantez les angles. Retournez et repassez.
4.  Fermez l'ouverture à petits points cachés, puis pliez en deux pour former le cabas et faites une piqûre sur les deux côtés.


N'attendez plus ! Retroussez vos manches !
N'hésitez pas à changer les couleurs, les tissus, en fonction de vos goûts et de vos vêtements.


Le sac reste un accessoire incontournable et comme il me reste encore pas mal de tissu, je vais sans doute en coudre d'autres.



Si ça vous a plu, n'hésitez pas à partager !

A la semaine prochaine, pour une nouvelle création : un grAaAnnnd sac cabas en tissu enduit pour nappe.
Bisous.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 19 avril 2017

Rox, en baguenaude

On le rencontre souvent par hasard, au détour d'un chemin. Il est facilement reconnaissable : épaisse fourrure rousse à brun foncé, gorge claire, museau fin et grandes oreilles pointues, longue queue touffue terminée en toupet blanc.

Source : magazine L'ami des jardins et de la maison, n°1071, octobre 2016

J'aime beaucoup cette photo, repérée dans un magazine : un renard qui s'adonne au mulotage et bondit lestement sur sa proie, le dos rond.

Au salon Créativa de Nantes, j'ai craqué (tout comme Mathilde) sur le coussin Renard de chez H & E TissusCe kit comprend les explications et le patron en taille réelle. Pour coudre ce coussin, on utilise la méthode de l'appliqué : les oreilles, les sourcils et les joues sont découpés, thermocollés, puis cousus sur un second tissu.


C'est la première fois que j'utilise du Vliesofix : c'est une toile thermocollante double face utile pour tous les travaux créatifs. Composée d'un voile de colle (face rugueuse) et d'un papier protecteur (face lisse), elle permet au motif de ne pas bouger pendant la couture. Elle se révèle très utile pour fixer des appliqués en tissu sur les ouvrages. On la transfère rapidement à l'aide d'un fer à repasser, très chaud. Puis, on peut coudre à la main ou à la machine.

Pour la gorge blanche, j'ai utilisé un reste de tissu tout doux, avec une face poilue.
Attention : joue droite, joue gauche ! Pensez à inverser, à découper les appliqués en miroir.


Utilisation du Vliesofix

Etape 1: Reporter le motif sur la face lisse (papier protecteur mat) à l'aide d'un crayon de papier.
Découper le vliesoflix autour du motif, à quelques millimètres.
Poser la partie rugueuse et brillante (colle) sur l'envers du tissu.
Repasser 10 secondes seulement avec un fer très chaud (coton), et sans vapeur.
Découper proprement le motif SUR le trait.


Etape 2 :  Retirer le papier protecteur sur l'envers de l'appliqué, cela révélera la seconde face collante.
Poser le motif thermocollé à l'emplacement souhaité, envers du motif contre l'endroit du tissu.
Repasser avec le fer très chaud, à nouveau. Voilà, l'appliqué est en place.


Etape 3 : Terminer avec un point zigzag petit et serré, un point droit ou bourdon. Ahhhhh ! Le point bourdon ! Trouver la bonne longueur de point, la bonne largeur, la tension du fil d'aiguille... Recommencer encore et encore. J'y ai passé un... certain temps, un temps incertain. De quoi avoir le bourdon. Hi, hi !
Petite précision : le point doit mordre entièrement sur l'appliqué.
Note à moi-même : peut mieux faire.
Comme le souligne Goethe : « Quoi que vous rêviez d'entreprendre, commencez-le. L'audace a du génie, du pouvoir et de la magie. »








Allez savoir pourquoi, coudre ce coussin me fait penser à un petit renard, célèbre...


Deux bons copains, extrait de Rox et Rouky, Walt Disney Animation Studios, 1981.
Et de deux justement ! Rox a rencontré une ravissante demoiselle renard, Vixy. En espérant qu'ils deviennent les meilleurs amis de Lenny et Wendy.








On se retrouve la semaine prochaine. Bisous.
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 12 avril 2017

Œuf surprise, coques en fleurs

Le week-end prochain, c'est Pâques !
Il est temps de penser à la décoration de la maison. Si les enfants sont en vacances, ils seront ravis de participer à cette activité.

 




Matériel

un ballon de baudruche,
deux bandes de plâtre (largeur de 10 cm),
une paire de ciseaux,
une cuvette,
une protection pour la table,
une couronne d'osier,
un tablier.






Les étapes

1. Protéger le plan de travail.
2. Dérouler doucement les deux bandes de plâtre et découper des morceaux de 10 à 12 cm de long. Les petites longueurs sont plus faciles à manipuler.
3. Découper également trois bandelettes de 2 à 3 cm de large, que vous réservez. Limiter les manipulations pour éviter de perdre du plâtre.


4. Remplir la cuvette d'eau tiède. L'eau pour l'immersion doit être de 20 à 25°C pour assurer une prise rapide. Si l'eau est trop chaude, le plâtre sera feuilleté et donc, moins solide.
5. Gonfler le ballon jusqu'à la taille souhaitée.
6. Immerger un morceau de bande, sans le lâcher, pendant 2 à 3 secondes. Le laisser s'égoutter, sans froisser, pour ne pas perdre de plâtre. Puis appliquer la bande à plat sur le ballon, en évitant les plis. Lisser du bout des doigts pour étaler le plâtre, la maille doit disparaître.
7. Recouvrir le ballon, ainsi de suite, en une fois pour une bonne adhésion entre les différentes couches de plâtre. Les morceaux de bande doivent se superposer. Bien lisser le plâtre au fur et à mesure, il sera plus résistant. Pendant la prise, le plâtre est gris. Compter 24 à 48 heures de séchage. Une fois sec, il est blanc.


8. Pour l'ouverture, dessiner un cercle à la base de l’œuf (ici, 10 cm de diamètre). A l'aide d'un couteau ou cutter, découpez le cercle en partant du centre. L'œuf est fragile, je vous conseille donc de le poser sur un nid douillet pendant cet exercice, pour éviter de le casser (serviette éponge, par exemple).
9. Pour terminer, habiller le pourtour de l'ouverture avec les trois bandelettes, pour une jolie finition et un bord net. Eh oui ! Il faut ressortir la cuvette !



10. Poser l'œuf sur une couronne d'osier et le garnir de chocolats, de fleurs, de plumes ou autres décorations appropriées.






Attention à ne pas exposer l'œuf à l'humidité au risque de le voir se casser... et vous n'aurez même pas une belle omelette à savourer !

 


Bon, je file, je n'ai Pâques ça à faire !

Joyeuses fêtes à tous, soyez raisonnables en chocolats... ou pas !



Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...