mardi 30 septembre 2014

Desserts !

Voici venu le moment du dessert. Miammmm !

Le clou de la soirée est la pièce montée, gâteau traditionnel à base de choux. C'est elle qui annonce la fin du repas. Très souvent, elle s'adapte au thème du mariage.
Composée de choux caramélisés avec de la nougatine et de la crème mousseline parfumée à la vanille, elle prend la forme de votre choix.
Petite touche finale : en décoration, des figurines handmade représentant les mariés.





Hummmm ! Si c'est aussi bon que beau...
Nous devons cette réalisation à Daniel, Angélique et Franck. Cette représentation originale est inspirée du terroir Alsacien : une véritable trouvaille, qui fait crépiter les appareils photos !
Les choux forment les grains d'une très belle grappe de raisin, présentée sur une bouteille, la flûte d'Alsace, teintée de vert. De forme allongée, elle est fine et élancée, réservée aux vins issus de cette région.

Cet article tombe à pic, c'est la saison des vendanges en Alsace ;) !


La Vendée est riche de spécialités culinaires : le bottereau ou tourtisseau, l'anguille, la caillebotte (lait caillé et sucre), la fressure, la mogette, l’huître, la moule de bouchot, la sauce aux lumas (escargots), le fion (flan maraichin), le préfou,... et bien sûr, la brioche !
C'est, certainement, le produit le plus connu en dehors du département. Sa mie est ultra moelleuse, légère, fondante au palais. Sa croûte est dorée, gonflée et tressée de deux ou trois brins. On s'en régale, nature, beurrée ou couverte de confiture, trempée dans le café.
Autre avantage, elle se conserve très bien, beaucoup mieux que le Kougelhopf. Et toc !

Coutume Vendéenne, les mariés offrent la brioche à leurs invités au cœur de la nuit. Sur un air de marche, on danse la brioche.
Une grande brioche ronde est posée sur un plateau rond que l'on porte à bout de bras tendus, la difficulté étant pour le danseur, de garder l'équilibre. Il faut préciser que la brioche pèse plus de 20 kilos.



Tous les convives sont invités à tourner la brioche. Il n'est pas rare de voir la mariée monter et s'asseoir au centre de la brioche, soulevée alors par les hommes qui tiennent les quatre bras de la civière. Tout le monde danse en passant sous le plateau.

La ronde terminée, la brioche est découpée en tranches pour être dégustée avec un café.

La série d'articles sur le mariage de Nath et Hervé touche à sa fin. Revenez nous voir bientôt, on vous réserve une surprise !

Bonne journée :) !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 26 septembre 2014

Elsàss

Lors de la cérémonie de mariage, Nath et Hervé ont fait une jolie surprise à tous les invités : Lenny et Wendy étaient vêtus du costume traditionnel Alsacien.
Qu'est-ce-qu'ils étaient beaux, mignons, adorables...  !


En Alsace, ces vêtements étaient réservés aux occasions particulières. Le dimanche, les mariages, autres fêtes et foires étaient autant d'occasions de porter les beaux costumes.

Le costume de Lenny

Chemise blanche au col fermé avec galon noir noué autour du cou (ici, nœud papillon).
Gilet rouge croisé à double rangée de boutons dorés.
Pantalon noir.
Chapeau à bord rond, en feutre noir.


Le costume de Wendy

Il est plus complexe que le costume du garçon.
Chemisier blanc en broderie anglaise.
La jupe cousue à un corselet noir est rouge et gansée de velours noir. En général, elle est en bombasin, mélange de laine et de lin.
Tablier noir gansé de rouge.
La coiffe à grand nœud ou d'Hüwaletsch : elle est composée d'un bonnet de velours noir brodé et d'un ruban noué, maintenu par une armature en fil de fer. Le ruban est confectionné à partir d'une bande de tissu (pouvant atteindre 3,60 mètres de long) croisée pour faire un nœud, cousu sur le bonnet, sur le haut du front. Deux pans retombent à l'arrière. La coiffe noire est souvent décorée d'une cocarde tricolore.


Comme il me restait deux petites figurines en bois à peindre, l'occasion était trop belle !



J'ai essayé de les représenter à l'identique. Pour la coiffe et le chapeau, ce fût une autre histoire : comment faire ?
Ruban de satin, feutre, tissu, pâte polymère ?
La coiffe à grand nœud : modelage-bidouillage-assemblage de pâte polymère. La broderie sur l'arrière du bonnet et la cocarde sont peintes à l'acrylique.
 Le chapeau en feutre : un essai avec de la feutrine noire et le powertex. Raté ! On dirait un chapeau Breton...


Premier essai avec la pâte polymère. Encore raté ! Chapeau trop petit.


Deuxième essai. Bof. Guère mieux. Mais je garde celui-ci quand même.

Philippe : « Tu sais que le mariage est passé ? »
« ... »

Je les trouve craquants ! Je suis satisfaite, ils me plaisent comme ça, même si ce n'est pas parfait.
L'Alsace, c'est sensass !!

 

« Nooooon, Mathilde, tu ne les auras pas ! »

Salü bisàmme :)
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 23 septembre 2014

La broderie de Julie

Julie est une amie de Nathalie.
Elle, son compagnon et leur petit garçon ont fait le voyage jusqu'en Vendée pour le mariage.
Dans leurs bagages, un joli cadeau : un tableau brodé par Julie, sur toile de lin.
 Deux beaux cœurs reliés par un ruban.



Ensuite, Julie s'est offert un stage encadrement chez Fanchon.
Résultat : un magnifique présent agrémenté d'une carte de vœux.



Tiens ! Je le reconnais ce papillon. Et vous ?
 
Cette broderie vous plaît ? Vous trouverez le kit de broderie chez Lili Points. Collection mariage et cérémonies.
A l'intérieur du kit, la grille de point de croix compté, un alphabet complet et une série de chiffres. A broder sur toile Zweigart Belfast coloris petit point blanc.
 
Bisettes ou schmoutz, c'est vous qui choisissez !
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...